Tour du Mont-Blanc, Jour 5

 

Let the sunshine in!

A Courmayeur, nos amis du folklore nous accompagnent dès le départ pour nous mettre sur la voie d’Arnouva. Une étape plus courte (18km) aux paysages époustouflants et ensoleillés. Les photos parlent d’elles-mêmes, comme les souvenirs qu’ils laisseront dans nos têtes.

Le relayeur du jour, c’est Jean-Luc, diagnostiqué de la SLA en 2015, mais fort de ses 3 enfants et 3 petits-enfants. Il fera également le relais Arnouva-Champex-Lac vers la Suisse. Il a déjà participé à nos deux précédents événements annuels, La Longue route des malades de la SLA en 2016, et La Longue Etape des malades de la SLA en 2017.

A Bonati, chouette accueil de la population, puis direction Arnouva.

La caravane joëlette est également accompagnée de Yann CHAPELAIN DE SEREVILLE, co-président de l’association des Trailers du Mont-Blanc et Michele TROPIANO, membre de la commission solidarité de l’UTMB et référent de l’AISLA (Associazione Italiana de Sclerosi Laterale Aliotrofica) en Val d’Aoste. Il faut savoir que les malades de la SLA ne sont pas moins de 6 000 en Italie. Cette malade non contagieuse frappe les personnes de toute nationalité et de tous âges (avec une légère, très légère préférence pour les hommes de plus de 55 ans), quelle que soit leur origine.

Jean-Marc VILLEMINOT, responsable de la CCAS de Mégève qui nous a accueilli en tout début de parcours ont aussi profité de ce beau dimanche pour nous rejoindre…

Sur la route, par un hasard total, un homme d’une soixantaine d’années vient à notre rencontre. Il nous explique que c’est un ancien du GMHM, comme Gilles Houbart, avec qui il a également monté une école de parapente. Connaissant la condition de Gilles, il est très ému de nous trouver là, et nous faisons une séance photo au bord des larmes.

Au bord des larmes, c’est aussi le cas de Jean-Claude Ozanne, du Tour de Savoie, qui a intégré notre équipe logistique et joue le rôle de chauffeur pour Claude, la fille de Gilles. Si vous ne la connaissez pas, venez sur une arrivée, c’est notre hilarante chauffeuse de salle. Vous comprendrez Jean-Claude. Merci à lui de supporter Claude, mais aussi de nous soutenir depuis aussi longtemps : l’année dernière, Gilles avait pu aller présenter La Longue Etape auprès du public du Tour de Savoie sur leur invitation.

C’est ça, la vie sur le trail. Du rire aux larmes, en quelques mètres seulement. Ce soir, c’est soirée bière et karaoké (PROMIS, ON NE FAIT PAS DE FACEBOOK LIVE), et repos bien mérité pour demain. Reprise mardi !

 

 

One thought on “Tour du Mont-Blanc, Jour 5

  1. Nicole Jacquier a dit :

    J’étais aussi bien émue en lisant le récit de cette journée.
    Je suis heureuse que le soleil vous accompagne et que vous puissiez jouir au maximum de ces grandioses paysages.
    Bonne journée de repos bien mérité.
    Bien amicalement à tous et toutes avec une mention particulière pour Claude que j’ai eu le plaisir de rencontrer lors des précédents défis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *