Reconnaissance en conditions presque réelles de l’étape Les Houches-Les Contamines.

Reconnaissance en conditions presque réelles de l’étape Les Houches-Les Contamines.

Samedi 30 juin 2018 :

   Cette journée a été difficile à organiser car nous étions peu nombreux à être disponibles.

   Cet effectif réduit était finalement composé de Yves, Jean-Pierre, Fred, et Sylvain en équipiers de joëllette ; Comme sherpas, Alexandre porteur du matériel médical et photographe et de Véro comme porteuse d’eau et tueuse de taons. Nous étions accompagnés dès le départ par Thierry et Sylvie HUBERT (UTMB® et Rotary club), rejoints dans la descente par Michel POLETTI (« big boss » de l’UTMB®) et enfin attendus par Yann CHAPELAIN DE SERVILLE pour la bière à l’arrivée.

Itinéraire : Trace du parcours (google-maps)

   Malgré un départ de Landry dans les temps, nous avons pu attaquer la reconnaissance à 10h50 du fait des deux heures de route et de la mise en place d’une navette aux Contamines. C’est donc sous un plein soleil et une chaleur déjà présente que nous avons attaqué la reconnaissance.

   Dès le départ de la montée au col de Voza nous nous sommes aperçus que la route 4×4 était raide large roulante et poussiéreuse ; ni moi ni personne qui avions fait cet itinéraire dans le temps ne nous rappelions une telle raideur.

La raideur ne se voit pas mais elle est vraiment importante

Si le chemin est monotone, les paysages sont magnifiques

   Les pauses furent courtes car les attaques de taons étaient redoutables (merci à Véro qui a joué « de la tapette » sur les équipiers dont les mains étaient occupées). Nous sommes arrivés au Col de Voza vers 13 heures où la pause casse-croûte à l’ombre de la terrasse du bar a été la bienvenue, pause que nous avons un peu prolongée au vu de la vitesse de notre montée.

Yves et son beau chapeau (objet de nombreux commentaires !)

   Le début de la descente était du même acabit que la montée, les taons en moins. A partir de la remontée sur Gruvaz nous avons pu optimiser l’itinéraire par rapport à celui initialement prévu puis à partir de La Vilette, nous avons rejoint l’itinéraire historique de l’UTMB ® sur les conseils de Michel pour rejoindre les Contamines par la Gruvaz, et le Champelet.

Mise à contribution de Michel et Thierry

   Comme d’habitude le pot à l’arrivée vers 16h45 était très attendu et marqué par la victoire de la France sur l’Argentine…

   Nous retiendrons de cette journée l’optimisation de l’itinéraire, une petite amélioration technique à faire pour la joëllette (freinage et réglage du brancard arrière), un réglage de l’appui-tête enfin efficace et la nécessité de repérer les ravitaillements en eau afin de ne pas se charger inutilement (Véro a redescendu 5 litres).

   Après la récupération des véhicules aux Houches nous sommes rentrés à Landry à 21h45 après une journée bien remplie.

   Seul point négatif pour ma part : la vue des parapentistes dès 10h45 au-dessus de l’aiguillette des Houches et à midi les deux « salopards » qui me narguaient au-dessus du Dôme du Goûter. Il est possible qu’ils aient réussi à faire le Mont-Blanc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *