Mardi 31 mai : Isère et Grenoble

Étape réalisée en mémoire de Monique Chantier Bourret, sœur de notre KissBanker Nicolas Chantier, et décédée de la maladie.

La deuxième étape de notre périple nous a amené bien des péripéties. Nous sommes partis de Saint-Ismier, commune de l’Isère avec un nombre important de malades de la SLA, pour nous regrouper au Pont de l’Amour avec des escorteurs, notamment nos motards préférés guidés par Christian Chassagne. TéléGrenoble était présent et a fait un sympathique reportage pour leur journal télévisé.
Nous avons longé la rivière Isère pour arriver au CHU de Grenoble-La Tronche.

Le CHU nous a reçu comme des rois, avec une grosse présence du corps médical et des malades et celle d’Olivier Veran, conseiller général de la Région Rhône-Alpes Auvergne. France Bleu Isère en a profité pour faire un reportage… et nous pour déjeuner au self du CHU !

Le départ pour Voiron se fait non sans heurts puisque en chemin : panne de GPS ! Nous sommes arrivés 45 min en retard au point de rendez-vous avec le 7e Bataillon de Chasseurs Alpins mais avons été chaleureusement accueillis par nos compagnons de route. Puis la batterie d’un de nos fauteuils nous lâche à Voreppe (le détour GPS ne lui a pas permis d’être nourri suffisamment, lui) ! Heureusement, nous avons pu mener notre mission à bien grâce à Fabrice Richel.

Nous sommes ensuite repartis pour notre rendez-vous au Pont de Catane à 17h, où de nombreux relayeurs atteints de la SLA et accompagnants ont rejoints le cortège : Vincent Forget, Jean-Luc Odeyer, Maryvonne et Maxime Cosson, ainsi que Fayrouz Vertal. Les motards BMW et les motards de la police municipale, super sympas, nous ont escortés jusqu’à l’anneau de vitesse où nous avons eu droit à un accueil en fanfare (non, on, littéralement, il y avait une fanfare tip top !). Le temps d’assister à la super animation roller de Hari et aux discours des élus nombreux (merci notamment à Christine Garnier pour un mot d’accueil très touchant) c’est déjà l’heure du pot ! Là encore tant de gens à remercier… Et la musique, par le groupe Pulsations, était géniale.

Epuisés mais heureux, nous regagnons notre coucher non sans avoir remercié mille fois les membres de l’ARSLA à Grenoble qui ont créé un événement extraordinaire pour nous accueillir. MERCI !
PS : Et la pétition a déjà dépassé les 600 signataires sur Internet !

Un résumé en vidéo par Patrice Forget

Longue route malades SLA étape 2
Départ du pont de l’Amour
Longue route malades SLA étape 2
Comme toujours Gilles droit devant au pont de l’Amour
Longue route malades SLA étape 2
Au CHU de Grenoble, un discours très émouvant
Longue route malades SLA étape 2
Le 7e Bataillon de Chasseurs Alpins au rendez-vous !
Longue route malades SLA étape 2
Les escorteurs du 7e BCA
Longue route malades SLA étape 2
Arrivée de Fabrice avec les cyclistes du 7e BCA
Longue route malades SLA étape 2
Les policiers municipaux qui nous ont escortés à moto ! La grande classe
Longue route malades SLA étape 2
Arrivée en Fanfare on vous dit
Monique Chantier Bourret
Monique Chantier Bourret

One thought on “Mardi 31 mai : Isère et Grenoble

  1. Gisèle ROSSAT a dit :

    Quelle belle initiative, bravo aux organisateurs et surtout aux participants en fauteuil , quel entousiasme!
    Ils nous donnent là une vraie leçon de courage, BRAVO.
    Merci pour Monique,ma cousine .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *